TONER KEBAB WIKI

wiki DSAA design graphique Marseille

Outils pour utilisateurs

Outils du site


wiki:accreditations:maori-cotta:accueil

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
wiki:accreditations:maori-cotta:accueil [2020/03/26 19:47]
tomaok
wiki:accreditations:maori-cotta:accueil [2020/04/03 15:08] (Version actuelle)
maori
Ligne 2: Ligne 2:
  
   * Nom de l'​étudiant : Maori Cotta   * Nom de l'​étudiant : Maori Cotta
-  * Lien vers le karma : [[wiki:​karma:​maori-cotta:​accueil|Maori Cotta]]+  * Lien vers le karma : [[wiki:​karma:​maori-cotta:​accueil|maori]]
  
 ---- ----
  
 {{ :​wiki:​accreditations:​maori-cotta:​memoire-cotta3.pdf | pdf 20/​03/​2020}} {{ :​wiki:​accreditations:​maori-cotta:​memoire-cotta3.pdf | pdf 20/​03/​2020}}
 +
 +
 +
  
 ===== Thématique ===== ===== Thématique =====
  
-//Sur Internet, ​le multimédia prend de l'​ampleur ​par rapport au texteLes dernières innovations numériques semblent nous envoyer le même message : bienvenue dans le futur post-texte.\\ +**→ Questionner ​le bouleversement des pratiques typographiques et visuelles ​par la révolution du numérique.** 
-Le texte ne disparait pas complètement mais nous pouvons entrevoir les possibilités plus profondes et plus cinétiques d'une culture en ligne dans laquelle le texte recule à l'​arrière-plan,​ et les sons et les images deviennent le langage universel.//​+ 
 +**→ Questionner la volonté de dépassement du texte (de sa fonction sémantique).** 
 + 
 +//Avec la révolution du numérique, le texte ne disparait pas complètement mais nous pouvons entrevoir les possibilités plus profondes et plus cinétiques d'une culture en ligne dans laquelle le texte recule à l'​arrière-plan,​ et les sons et les images deviennent le langage universel.//​ 
 + 
 +"Pour chaque grande modalité du signe, texte alphabétique,​ musique ou image, la cyberculture fait émerger une forme et une manière d'​interagir nouvelles. Le texte se plie, se replie, se divise et se recolle par bouts et fragments ; il mute en hypertexte et les hypertextes se connectent pour former le plan hypertextuel indéfiniment ouvert et mobile du Web."​\\ 
 +- Pierre Lévy, //Essai sur la cyber culture : l'​universel sans totalité// Éd. du Conseil de l'​Europe,​‎ 16 mai 1998 ([[http://​archive.wikiwix.com/​cache/?​url=http%3A%2F%2Fhypermedia.univ-paris8.fr%2Fpierre%2Fcyberculture%2Fcyberculture.html|lire en ligne]]) 
 + 
 + 
 +__Hypertextualité et virtualité comme modes de la construction des discours et des connaissances,​ Dominique Legallois :__\\ 
 +La numérisation a bouleversé notre rapport au texte en le façonnant désormais comme un objet interactif : en suivant des liens, le lecteur choisit des parcours qui le mèneront au-delà du texte lui-même, vers d'​autres textes ou vers d'​autres formes sémiotiques (images, sons, vidéos). Plus le texte s'​enrichit et donne les clés de sa propre identité, plus il devient un objet inépuisable en raison de son architecture hypertextuelle (ce que les sciences du texte savaient déjà - de la philologie des sources à l'​intertextualité,​ en passant par la génétique littéraire - mais qui était jusqu'​à présent non matérialisable). Par ce dispositif hypertextuel,​ le texte repousse ses propres frontières,​ sa propre unité matérielle.
  
-__→ Questionner le bouleversement des pratiques typographiques et visuelles par la révolution du numérique.\\ 
-→ Questionner la volonté de dépassement du texte (de sa fonction sémantique).__ 
  
 ===== Bibliographie ===== ===== Bibliographie =====
  
 +— Alessandro LUDOVICO, //​Post-digital print : la mutation de l’édition depuis 1894//, B42, 2016 \\
 +— Stéphane DARRICAU, //Culture graphique, une perspective de Gutenberg à nos jours//, 2014 \\
 +— Robin KINROSS, //Histoire de la typographie moderne//, B42, 2019 \\
 +— Poétique(s) du numérique (Ouvrage Collectif Dirigé Par Sophie Gosselin Et Franck Cormerais) https://​www.entretemps.org/​collection-lelectron-musagete/​84-poetiques-du-numerique.html \\
 +— Timothy BINKLEY, //​Esthétique et poétique//,​ 1992 \\
 — Roland BARTHES, //Le degré zéro de l’écriture//,​ 1953\\ — Roland BARTHES, //Le degré zéro de l’écriture//,​ 1953\\
 //Fragments d’un discours amoureux//, 1977\\ //Fragments d’un discours amoureux//, 1977\\
Ligne 36: Ligne 52:
 ===== Réseau ===== ===== Réseau =====
  
-— Albert BOTON, Typographe et graphiste français\\ +— Ryan Carl Studio, "A design practice rooted in radical simplicity" ​https://​instagram.com/​ryancarlstudio\\
-— Ryan Carl Studio, "A design practice rooted in radical simplicity"​\\+
 — Post Scriptum exposition 12/03/2020 > 02/04/2020, ENSAD Nancy / Le Signe Chaumont\\ — Post Scriptum exposition 12/03/2020 > 02/04/2020, ENSAD Nancy / Le Signe Chaumont\\
 — Rencontres du troisième type [[http://​iiitype.anrt-nancy.fr|"​écrire avec des signes"​]]\\ — Rencontres du troisième type [[http://​iiitype.anrt-nancy.fr|"​écrire avec des signes"​]]\\
Ligne 86: Ligne 101:
  
 = texte x ordi\\ = texte x ordi\\
-texte abstrait, ne génère aucun son mais des symboles.+texte abstrait, ne génère aucun son mais des symboles.\\ 
 +De quelle manière les pictogrammes et les emojis peuvent-ils être reliés au dessin de lettres traditionnel ?\\ Dans le contexte numérique d’aujourd’hui,​ quelles sont les contraintes techniques liées au développement et à la production de ces objets typographiques particuliers ? 
 + 
 +**__Typographie__** 
 + 
 +**— Numérisation**\\ 
 +À partir des années 1970, les ressources de la typographie sont mobilisées pour promouvoir des modes de lecture propres aux nouveaux flux et réseaux d'​informations et à la diversification des supports. Dans le domaine signalétique,​ Adrian Frutiger et Hans-Jürg Hunziker créent en 1977 pour l'​aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle le caractère Roissy, dont la déclinaison à l'​imprimerie sous l'​appellation de Frutiger est assurée par la société Linotype. L'​atelier Jean Widmer l'​emploie pour la signalétique touristique des Autoroutes du Sud de la France (A.S.F.) en raison de son excellente lisibilité dans des conditions de lecture rapide. 
 + 
 +Matthew Carter (né en 1937) conçoit à partir de 1978 la famille de caractères Bell Centennal pour les annuaires téléphoniques américains,​ soit des alphabets « haute densité », lisibles en très petits corps. Par la suite, il fonde la société Bitstream, vouée à la création de caractères numérisés pour les premiers appareils d'​imagerie électronique,​ dont le Charter, le Snell Roundhand, le Cascade Script et le Galliard. Ces types tiennent compte notamment des variations de la qualité d'​impression. 
 + 
 +Au début des années 1980, la revue californienne Emigre, lancée en 1984 par Zuzana Licko (née en 1961) et Rudy VanderLans (né en 1955), diffuse internationalement les premiers alphabets Bitmap, comme le Matrix ou l'​Emperor,​ configurés grâce à des logiciels. En France, Pierre Di Sciullo (né en 1961) conçoit selon ce principe le caractère Minimum, qu'il présente dans de nombreuses déclinaisons. En Grande-Bretagne,​ le magazine The Face révèle les nouveaux types géométriques de Neville Brody (né en 1957) dont le Typeface Two (1984), étroitisé à l'​extrême,​ et le Typeface Six (1986), uniquement en capitales et directement inspiré du Futura, connaissent un grand succès, particulièrement dans la presse écrite. Neville Brody s'​associe au typographe allemand Erik Spiekermann (né en 1947) pour créer en 1989 la société FontShop à Berlin qui promeut les créations de la nouvelle typographie numérique. 
 + 
 +**— Robin KINROSS, //La typographie moderne, un essai d'​histoire critique// (éditions B42)**\\ 
 +histoire de la typo : comment on passe de la main au plomb\\ 
 +au debut le plomb reproduit la main, mécanisation de la typo\\ 
 +évolution de la typo qui se décroche le plus possible de la main pour avoir un rapport immédiat avec la machine (impression)\\ 
 +évolution des empattements en rapport avec les machines (pièges à encre etc) jusqu'​à disparition\\ 
 +les événements du xxe qui poussent à la conception de typos qui crient l’information,​ doivent être très visibles / en parallèle avec les affiches peinte de l'​époque 
 + 
 +**— Stéphane DARRICAU, //Culture graphique : une perspective. De Gutenberg à nos jours//​**\\ 
 +mécanisation de la typo\\ 
 +différentes approches de la typo\\  
 +évolutions du contexte social et aussi technique  
 + 
 +**— Alessandro LUDOVICO, //​Post-digital print : la mutation de l’édition depuis 1894// (éditions B42)**\\ 
 +Nous entrons dans "​l'​ère post-numérique",​ les technologies du numérique ne sont plus perçues comme un phénomène révolutionnaire,​ mais plutôt comme faisant partie intégrante de notre quotidien. La mutation de l'​industrie de la musique et du cinéma, où les fichiers circulent en "bits et octets"​ via les téléchargements et le streaming, est désormais tenue pour acquise. Cependant, dans le monde de l'​édition de livres et de revues, cette transformation ne fait que commencer. Pourtant, les prémices de cette mutation sont loin d'​être récents. Depuis plus d'un siècle, des artistes d'​avantgarde,​ des activistes et des ingénieurs ont anticipé le développement des réseaux et de l'​édition numérique. Bien que la mort annoncée du papier ait été largement exagérée, l'​édition numérique est désormais devenue une réalité. Comment l'​analogique et le numérique vont-ils coexister dans l'ère post-numérique ? Comment vont-ils s'​entrecroiser,​ se mélanger et se dépasser ? Dans ce livre, Alessandro Ludovico repense l'​histoire de la technologie des médias, de l'​activisme culturel et des arts d'​avant-garde comme une préhistoire de la soi-disant dichotomie entre papier et numérique. 
 + 
 +**— Poétique(s) du numérique (Ouvrage Collectif)**\\ 
 +À l’instar des //​Poétiques//​ qui inscrivent dans le temps les lois pérennes de l’écriture,​ cet ouvrage parcourt les questions soulevées par les « poétiques du numérique ». Découvrir l’impact des pratiques transversales qui entrelacent création artistique et recherche scientifique,​ démêler les liens qui ourdissent la relation entre texte et virtualité,​ auteur et récepteur, nous permettent de repenser la fonction de l’artiste et le rôle de la création par le déplacement des frontières génériques. Afin de mieux nous rendre sensibles à la porosité des champs disciplinaires,​ cette exploration théorique et poétique s’adosse à de nombreux horizons (artistique,​ militant, universitaire) pour convoquer avec finesse le croisement de l’art et de la technique / du faire / de la science. 
 +Interrogation subversive, elle dynamise la relation //​praxis/​poeisis//​ par l’analyse fondamentale,​ pour notre univers saturé d’informations. L’hybridation des genres, la restructuration des connaissances et leurs conséquences sur le sujet entraînent la fragmentation de l’identité dont la dé-composition se trame dans le réseau des supports numériques. 
 + 
 +**— Références installation typographie interactive**\\ 
 +{{ :​wiki:​accreditations:​maori-cotta:​install-typo-interactive.pdf | pdf installations}} 
 + 
 +**— [[https://​www.prototypo.io|Prototypo]]**\\ 
 +Lancé en 2014, le premier outil en ligne pour créer et personnaliser des typographies,​ sans connaissances en dessin. Prototypo à été imaginé par deux associés, Yannick Mathey (designer) et Louis-Rémi Babé (développeur) basés à Lyon. Le lancement du projet en 2014 sur Kickstarter a parmi de récolter plus de 15 000€ en seulement 5 jours et 50 000€ au total.\\ 
 +Grâce à un intelligent système de paramètres,​ il est possible de modifier une fonte glyphe par glyphe et jouer avec les formes de celle-ci de manière très simple. 
 + 
 +**— [[http://​fontmap.ideo.com|Fontmap IDEO]]**\\ 
 +Les concepteurs d'IDEO souhaitaient introduire l'​intelligence artificielle dans le monde des polices. 
 +Kevin Ho a imaginé un algorithme triant les caractères par ressemblance formelle à partir du mot “handgloves”. L’ensemble se présente comme une carte de près de 750 fontes, regroupées en "zones de similitude"​. Une utilisation intuitive, un clic sur un “A” donne son identité, un lien vers le site d’origine et des alternatives.
  
 ---- ----
  
-===== Entretiens ​=====+===== Expérimentations ​=====
  
-==== Entretien Fabrice ====+{{ :​wiki:​accreditations:​maori-cotta:​hasard.pdf |}}
  
-24 mars 2020+[[wiki:​projets:​reecriture:​reecriture|Réécriture,​ dé-écriture]] 
 + 
 +{{:​wiki:​accreditations:​maori-cotta:​hasard.jpg|}} 
 + 
 +===== Entretiens ===== 
 + 
 +==== Fabrice ==== 
 +__24 mars 2020__
  
 Identifier un cadre afin de serrer la recherche et poser des balises : \\ Identifier un cadre afin de serrer la recherche et poser des balises : \\
Ligne 105: Ligne 167:
 - Stépahen Darricau : culture graphique, une perspective de Gutenberg à nos jours \\ - Stépahen Darricau : culture graphique, une perspective de Gutenberg à nos jours \\
 - Robin Kinross : Histoire de la typographie moderne \\ - Robin Kinross : Histoire de la typographie moderne \\
-- Poétique(s) du numérique ​\\ +- Poétique(s) du numérique ​[[https://​www.entretemps.org/​collection-lelectron-musagete/​84-poetiques-du-numerique.html|Lien externe]]\\
-https://​www.entretemps.org/​collection-lelectron-musagete/​84-poetiques-du-numerique.html \\+
 - Gérard Genette : Esthétique et poétique \\ - Gérard Genette : Esthétique et poétique \\
 +
 +===== Identifier un cadre de travail =====
 +
 +==== → TYPOGRAPHIE & INTERACTIVITÉ ====
 +
 +__Mobilité,​ instantanéité,​ virtualité,​ calculabilité autorisent de nouveaux modes d'​interactivité.__
 +
 +Si l'​écriture a toujours été interactive parce que tout scripteur réagit à ce qu'il écrit pour le transformer,​ la rapidité des transformations informatiques en modifie les conséquences. L'​interactivité informatique change toute opération, même la plus élémentaire,​ en terrain permanent d'​expérimentation. Le scripteur peut faire tous les essais qu'il désire sans que les conséquences en soient rédhibitoires,​ sans que leur coût intellectuel et économique représente un obstacle. Couper un fragment pour l'​insérer en un autre lieu du texte permet de simuler une écriture nouvelle qui, jugée satisfaisante,​ peut être rendue définitive,​ mais qui, jugée sans intérêt, peut être aussitôt annulée sans conséquences. Plus simplement encore, examiner si telle police de caractère est préférable à telle autre pour une recherche d'​effet ne coûte rien de plus que l'​utilisation d'une fonction alors qu'​antérieurement,​ le coût de réécriture,​ celui d'​impression,​ demandaient un effort jugé la plupart du temps impossible. Cette richesse d'​interactivité transforme tout scripteur en typographe, en maquettiste : l'​informatique est la nouvelle imprimerie. Le scripteur peut non seulement visualiser sur la page les fragments du texte qu'il produit mais, également, en obtenir immédiatement sur imprimante des tirages lui permettant d'en vérifier l'​effet. La lecture sur papier, du fait de la fixité et de la « chaleur » du médium, est une lecture davantage tournée vers l'​intérieur du texte, plus propice à la réflexion et à la critique ; la lecture sur écran, médium froid, à cause des possibilités permanentes d'​interaction,​ est plus extérieure,​ davantage tournée vers la manipulation du texte. C'est une lecture de surface incitant à la participation.
 +
 +Interactivité,​ mobilité, générativité ont pour effet d'​introduire quelque chose de l'​ordre du dialogue, de la théâtralisation,​ dans un texte qui devient spectacle d'une écriture en cours. Le lecteur est autant spectateur de la « fabrique » du texte que du texte achevé. Sa lecture en est différente,​ il lit la mise en espace et les processus de réalisation plus peut-être que le texte lui-même qui, conçu pour exister dans une dynamique constante, ne parvient pas à se constituer en texte classique figé. Cela a pour effet second, de mettre le texte informatique naturellement dans le champ de la « performance » : l'​écriture sort de l'​espace où elle était cantonnée pour occuper d'​autres lieux et notamment ceux d'​exposition. Pouvant envahir simultanément tous les écrans d'​affichage à diodes de villes, être projetée, par des faisceaux laser, sur un ciel nocturne, l'​écriture devient partie de l'​environnement. Son statut change : d'​écriture à lire, elle devient écriture à voir, à vivre. La communion solitaire du lecteur et du livre tend à s'​effacer devant une forme collective de participation. L'​écriture électronique est ainsi allée à la rencontre des autres formes d'​expression pour constituer un autre territoire, celui de l'​écriture interactive multimédia dont l'​espace de déploiement privilégié est Internet.
 +
 +//​Jean-Pierre BALPE, Anne-Marie CHRISTIN, « ÉCRITURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 3 avril 2020. URL : http://​www.universalis-edu.com/​encyclopedie/​ecriture/​ //
 +
 +**→ [[https://​www.persee.fr/​doc/​colan_0336-1500_2005_num_145_1_3365|L'​interactivité : une définition introuvable ]]** //article de Catherine Guéneau (2005)//
 +
 +
  
  
wiki/accreditations/maori-cotta/accueil.1585248420.txt.gz · Dernière modification: 2020/03/26 19:47 par tomaok